Article Général et Complet Sur WordPress

ARTICLE GÉNÉRAL ET COMPLET SUR WordPress - WP4Muslim

Votre progression

Sommaire

Introduction

Vous désirez tout savoir sur WordPress ? Vous voulez en apprendre plus sur l’histoire et les différentes fonctionnalités de ce fameux logiciel ? Alors, vous êtes sur la bonne page ! Ci-dessous, nous parlons de ce premier CMS au monde de fond en comble !

 

Présentation de WordPress

WordPress consiste en un Système de Gestion de Contenu (SGC) ou « content management system » (CMS) en anglais. Codé dans un langage de programmation libre appelé PHP (Hypertexte Preprocessor), celui-ci dépend d’une base de données MySQL (My Structured Query Language). En effet, c’est l’entreprise Automattic (dont le siège se situe aux États-Unis) qui distribue ce logiciel gratuit, libre et open-source.

Depuis son lancement en 2003, ce CMS le plus utilisé au monde a pour but de fournir un logiciel fiable permettant à quiconque de concevoir un blog. Or, celui-ci a évolué et donne la possibilité de créer des sites internet très performants et adaptables. Flexible, extensible et modulaire, WordPress satisfait ainsi toutes les exigences.

Par ailleurs, ce SGC possède une communauté ample et très dynamique. De ce fait, les propriétaires de sites Web peuvent facilement trouver les plug-ins nécessaires à leurs besoins. En outre, les forums et les blogs relatifs à WordPress sont innombrables et disponibles.

Effectivement, ce logiciel est intuitif et facile d’accès, à l’inverse de la majorité de ses concurrents. Donc, même un débutant a la capacité de créer facilement un site internet à l’aide de ce CMS, et ceci grâce à deux facteurs :

  1. Un site WordPress peut se réaliser en seulement quelques clics, via wordpress.com qui offre une URL de type « mon-site.wordpress.com ».
  2. Beaucoup d’hébergeurs Web fournissent l’installation de WordPress en peu de clics à travers leurs interfaces Web simplifiés.

En 2019, WordPress propulse plus de 34 % des sites internet dans le monde. Il laisse loin derrière lui ses concurrents directs, notamment Joomla qui est à 2,7 % et Drupal qui est à 1,7 %. Il faut aussi savoir que plus de 43 % des sites Web n’emploient pas de système de gestion de contenu.

 

Histoire de WordPress

Commencement du Projet

À l’origine, WordPress provient du logiciel « b2 ». En 2001, Michel Valdrighi développe ce logiciel de publication de blog open-source qui dépend d’une base de données MySQL. Après avoir intégré de nombreuses fonctionnalités, ce dernier doit cesser son activité à cause de soucis personnels à la fin de l’année 2002.

Naissance de WordPress

Mike Little et Matthew Mullenweg rectifient les bogues de b2 et l’améliorent en y ajoutant plusieurs fonctionnalités en janvier 2003. Ainsi, ceux-ci renomment le logiciel « B2evolution ». Puis, un peu plus tard, ils lui donnent le nom de « WordPress ». C’est exactement le 24 mai 2003 que WordPress (version 0.7) remplace publiquement le logiciel b2. Et ensuite, Michel Valdrighi rejoint l’équipe de développement.

Le Démarrage de WordPress

À partir de la version 1.0, lancée en janvier 2004, les développeurs nomment toutes les versions majeures de WordPress.

L’Ascension de WordPress

La sortie de la version 2.2, qui a lieu en mai 2007, corrige 200 bogues. En mars 2008, la version 2.4 fait son apparition et apporte de nombreuses modifications, surtout au niveau des extensions et des templates.

En juillet 2008, l’équipe de développement lance la version 2.6, qui offre beaucoup de nouveautés et apporte la correction de 194 bogues. Par exemple, ce logiciel proposait désormais la concordance avec le programme Google Gears, la prévisualisation des thèmes et un système servant à réviser les articles. De même, celui-ci disposait d’un bouton fixé sur la barre d’outils du navigateur permettant de réaliser la publication d’un article sur internet, quelle que soit la page où l’utilisateur se trouve.

En décembre 2008, la partie administrative évolue et fournit désormais d’importantes améliorations. Entre autres, AJAX intègre le panneau d’administration et le rend plus simple d’utilisation pour le propriétaire du blog.

En juin 2009, la version 2.8 sort et permet la correction de 790 bogues. En effet, celle-ci est munie de plusieurs nouveautés, telles qu’un sélecteur de thème équipé d’un paramétrage inséré dans l’administration. De plus, elle donne la possibilité de réécrire les URLs pour IIS et offre une multitude d’optimisations en rapport avec les temps d’exécution.

En décembre 2009, la version 2.9 arrive et procure d’autres nouveautés, notamment la mise à jour d’extensions par lot et un éditeur d’image intégré. Par ailleurs, elle comporte une intégration simplifiée des vidéos ainsi qu’une corbeille servant de système global d’annulation d’action.

En juin 2010, la version 3.0 monte sur scène et fait fusionner WordPress et WordPressMU afin d’inclure la gestion multiblogs. D’autres versions apportant plusieurs évolutions positives sortent plus tard, comme la version 3.5 en décembre 2012, la version 3.6 en août 2013 et la version 4.0 en décembre 2014, etc.

La Version 5.0 Bebo : Apparition de Gutenberg

En décembre 2018, la sortie de la version 5.0 vient avec le nouvel éditeur de contenu nommé « Gutenberg » qui innove totalement l’interface. Désormais, le blogueur peut établir le contenu des pages à travers un système de configuration de blocs. Développé en Javascript, ce nouvel outil fonctionne via l’API WordPress REST et la librairie React.

 

Les Spécificités Techniques de WordPress

Système de Gestion de Contenu (SGC)

Appelé également CMS (Content Management System) en anglais, un système de gestion de contenu (SGC) représente une famille de logiciels. Ce dernier a pour rôle de concevoir des sites internet ou des applications multimédias et de les mettre à jour de façon dynamique.

Le SGC peut être également qualifié de système de gestion de contenu dynamique (SGCD) ou dynamic content management system (DCMS) en anglais. C’est le cas quand celui-ci gère du contenu dynamique, comme son nom l’indique.

Automattic

Créée en 2005, Automattic consiste en une entreprise américaine dont le fondateur est un informaticien américain qui s’appelle Matthew Mullenweg. Cette société se charge du développement et de la distribution de logiciels, notamment le célèbre outil de publication de blogs et sites Web WordPress.

PHP (Hypertext Preprocessor)

PHP (sigle autoréférentiel) consiste en un langage de programmation libre côté serveur. Celui-ci sert surtout à créer des sites internet dynamiques à travers un serveur HTTP. Toutefois, il a la capacité d’agir de manière locale comme tout langage interprété. Or, PHP s’avère être un « langage impératif orienté objet ».

Ce dernier a la réputation d’être l’une des bases de la création de sites Web dynamiques et d’applications Web. En effet, il a programmé de nombreux sites Web très connus, tels que Facebook, WordPress et Wikipédia. C’est également le langage de programmation Web côté serveur le plus prisé depuis des décennies.

Certes, PHP a pour fonction de communiquer avec une base de données. Ceci dit, ce langage open-source offre la possibilité aux développeurs d’adjoindre des fonctionnalités réutilisables par des utilisateurs externes. Quoi qu’il en soit, un utilisateur de WordPress n’a pas l’obligation de maîtriser PHP pour faire fonctionner ce CMS. En revanche, il en aura besoin s’il désire multiplier les fonctionnalités existantes par défaut.

La Base de Données MySQL

Une base de données a pour but de stocker des informations. À travers un logiciel serveur, celle-ci va ensuite examiner, trier et filtrer ces informations. Cette tâche permet de relever des statistiques ou prélever des données pertinentes.

MySQL constitue un système de gestion de base de données relationnelles (SGBDR). Une double licence GPL et propriétaire se charge de distribuer ce logiciel libre et gratuit.

Or, celui-ci entre en compétition avec les plus grands logiciels de gestion de base de données, comme Microsoft SQL Server, PostgreSQL et Oracle. Très efficace, il réussit à conquérir le grand public et les professionnels.

Le nom My est tiré du prénom de la fille de Michael Widenius, co-créateur du logiciel. Quant à SQL, cela signifie « Structured Query Language », et il s’agit du langage de requête employé.

Effectivement, WordPress se sert de MySQL pour stocker et extraire les données existantes sur le site internet grâce à diverses tables. Disponible depuis l’installation de ce SGC, chacune de ces tables doit stocker des informations précises et différentes. Par exemple, il existe une table dédiée aux commentaires, une autre réservée aux utilisateurs ou encore une autre relative aux publications.

 

L’Évolution de WordPress

De 2003 à 2013

Au fil des 10 premières années de son existence, WordPress a connu d’importantes évolutions. Tout d’abord, cette institution du Web existe depuis 2003. Néanmoins, la source de ce projet a vu le jour en 2001, suite à la création du logiciel « b2 » par Michel Valdrighi.

Ainsi, WordPress est réputé pour un être un « fork ». En d’autres termes, celui-ci s’avère être la continuité d’un logiciel déjà présent, et non un logiciel totalement inventé.

Sachez que malgré la présence de WordPress, b2 n’a pas disparu dans la mesure où b2evolution est sorti et continu d’exister.

Le b2/cafelog

À l’origine de l’arrivée de WordPress, le b2 était un open-source qui s’appelait exactement « b2/cafelog ». Certes, cette plateforme de blogs permettait à chaque utilisateur de concevoir une page sur le Web.

Apparu en 2001, ce logiciel était écrit en langage de programmation PHP et utilisait le système de gestion de base de données MySQL.

L’Existence de WordPress

WordPress existe depuis 2003, lorsque Matthew Mullenweg reprend le projet b2 pour commencer à le développer en 2004. En 2005, cet informaticien fan de jazz créé « Automattic » : la société d’édition de logiciel qui distribue WordPress.

WordPress 0.7 : Successeur de b2/cafelog

WordPress 0.7 entre en jeu en mai 2003 et succède à b2/cafelog, alors que ce dernier détenait 2 000 utilisateurs. C’est la version unique qui ne se compose pas d’un nom d’un célèbre artiste de jazz, mais seulement d’un numéro. Son interface est très simple et discrète (voire démunie de toute chose).

Cette première version était principalement une version de transition. Celle-ci avait pour objectif de transférer les 2 000 utilisateurs de b2/cafelog afin de mettre à leur disposition certaines nouveautés, telles que l’administrateur de blogs.

WordPress 1.0 Miles Davis : Une Licence Qui Tend à Régner

Sortie en janvier 2004, WordPress 1.0 Miles Davis disposait d’une interface élémentaire, mais un peu plus conviviale. En effet, un système d’URL consiste en la nouveauté majeure. Celui-ci permettra d’améliorer le référencement de WordPress à l’aide des moteurs de recherche.

Par ailleurs, cette version prévoira une installation WordPress plus facile, un filtre de commentaires et une migration de comptes entre les différentes plateformes.

WordPress 1.2 Charles Mingus : Première Version Complète

Apparue en mai 2004, cette troisième version augmente considérablement la réputation de WordPress à travers la gestion et au développement des plugins. Grâce à cette avancée technique, WordPress peut accueillir des nouveautés au niveau de la majorité de ses compartiments. Par conséquent, ce CMS multiplie la possibilité de son évolution.

En outre, cette version fournit une multitude de nouvelles options, notamment la création automatique de vignettes et la possibilité d’encoder les mots de passe. Bien que son interface ne change pas, celle-ci est considérée comme la véritable version aboutie de WordPress. Effectivement, elle propose d’innombrables fonctionnalités d’une valeur inouïe pour son ère.

WordPress 1.5 Billy Strayhorn : Un désir Ardent de s’Imposer

Avec plus de 120 000 téléchargements et plus de 250 000 blogs hébergés, WordPress désire répondre aux besoins de ses utilisateurs à travers cette nouvelle version. Sortie en février 2005, cette dernière instaure la page statique. Avant cela, le seul genre de page existant était la page dynamique.

La page statique fonctionne à l’aide des fichiers provenant du disque dur. Quant à la page dynamique, celle-ci exécute et utilise des programmes destinés à transférer les données au serveur Web qui les fournit ensuite au navigateur internet.

Par ailleurs, cette nouvelle version contribue à l’amélioration de la gestion des spams et des commentaires. Appréciée, elle sera effective pendant 10 mois, ce qui fera d’elle la version WordPress la plus longue à cette période.

WordPress 2.0 Duke Ellington : Une Nouvelle Révolution

Arrivée en décembre 2005, cette version s’avère complète, car les utilisateurs se contenteront d’elle pendant toute l’année 2006. Ceci dit, celle-ci présentera une nouvelle révolution, à savoir : la mise en place d’un éditeur de texte.

Par cela, le fameux logiciel aspire au perfectionnement en matière de rédaction de contenu. Or, il propose une interface plus simple. De même, il introduit le téléchargement des images, de nouveaux rôles utilisateur et un cache permanent.

WordPress 2.1 Ella Fitzgerald : Des Nouvelles Mises à Jour

A priori, l’année 2006 était assez calme. Pour remédier à cela, une nouvelle version sort en janvier 2007, proposant de nouvelles mises à jour. En effet, une nouvelle interface et un correcteur orthographique font leur apparition.

WordPress 2.2 Stan Getz : Une Gamme de Nouveautés

En mai 2007, cette nouvelle version corrige 200 bugs. En outre, elle optimise la vitesse de chargement du CMS. Ainsi, ce dernier devient plus rapide et plus accueillant.

WordPress 2.3 Dexter Gordon : Introduction Des Tags

En septembre 2007, le fait d’introduire des tags se révélait un phénomène moderne à cette époque. Véritablement, cette nouvelle version notifiait les utilisateurs des nouvelles mises à jour disponibles. De surcroît, celle-ci contribuait à la meilleure sécurité du logiciel.

WordPress 2.4 : Une Version Annulée

Le 24 janvier 2008 doit sortir la version 2.4 de WordPress, mais celle-ci sera annulée car le délai semble trop court.

WordPress 2.5 Brecker Brothers : Améliorations Importantes Des Extensions et Des Templates

En mars 2008, la version 2.5 arrive avec de grands changements et reprend toutes les nouveautés préparées dans la version 2.4. Celle-ci offre de grands changements au sein de l’interface, des widgets, des extensions et des templates.

WordPress 2.6 Mc Coy Tyner : Transformation de l’Interface

Le 15 juillet 2008, cette nouvelle version apporte beaucoup de nouveautés. Elle intègre notamment la prévisualisation des thèmes et un bouton attaché dans la barre d’outils du navigateur pour publier un article via n’importe quelle page Web. De plus, elle rend le logiciel compatible avec Google Gears et permet la révision des articles. Aussi, elle est à l’origine de la correction de 194 bugs.

WordPress 2.7 John Coltrane : Perfectionnement de la Section Administrative

En décembre 2008, la version 2.7 procure une plus grande souplesse à l’utilisateur via l’insertion de AJAX dans le panneau d’administration. Ainsi, l’interface a évolué considérablement. D’ailleurs, les mises à jour actuelles se basent sur ce modèle d’interface.

WordPress 2.8 Chet Baker : Mise à Jour Automatique Des Extensions

Lancée en juin 2009, la version 2.8 corrige 790 bugs. Elle réécrit les URLs pour IIS et ajoute un sélecteur de thème disposant d’un paramétrage au niveau de l’interface. Par ailleurs, elle met à jour les plugins automatiquement et révise les billets.

WordPress 2.9 Carmen McRae : Amélioration de l’Éditeur d’Images

Sortie en décembre 2009, cette nouvelle version dispose d’un éditeur d’image intégré et facilite l’insertion des vidéos. Qui plus est, elle permet d’annuler plusieurs actions à travers la corbeille et de mettre à jour les plugins par lot.

WordPress 3.0 Thelonious : Fusion de WordPress et de WordPressMU

Développée par plus de 200 contributeurs en six mois, la version 3.0 entre en jeu en juin 2010 avec un nombre important d’améliorations. L’association de WordPress et WordPressMU engendre une évolution conséquente du e-commerce sous ce logiciel. Désormais, ce SGC propose un type de billet personnalisé (custom post type), une gestion multisites et un menu amélioré.

WordPress 3.1 Django Reinhardt : Un Travail Avec Plus de Plaisir

En février 2011, cette 14e version offre aux utilisateurs et aux développeurs plus de fonctionnalités pour un travail plus complaisant. Assurément, celle-ci contient un flux de travail de liaison revisité entre les publications et les autres pages, une barre d’administration, un schéma d’administration modernisé et une interface d’écriture régulée.

WordPress 3.2 George Gershwin : Plus de Logiciels Gratuits Pour Une Démocratisation de l’Édition

Née en juin 2011, la version 3.2 vient 4 mois après la version 3.1 qui a passé le cap des 15 millions de téléchargements. Celle-ci livre plusieurs nouveautés, comme le thème Twenty Eleven totalement HTML 5 et le mode d’écriture sans distraction (ou zen). Or, cette 15e version a pour objectif d’alléger ce CMS et d’augmenter sa vitesse.

WordPress 3.3 Sonny Stitt : Une Élégance Manifeste

Sortie en décembre 2011, la version 3.3 apporte des améliorations admirables à plusieurs niveaux. Désormais, l’expérience utilisateur devient plus simple grâce à des conseils de pointeur réservés aux nouvelles fonctionnalisé pour toute mise à jour et des onglets d’aide compris dans l’ensemble de l’interface.

Par ailleurs, cette 16e version instaure un nouveau système de téléchargement par glisser-déposer, un nouvel importateur Tumblr et un fonctionnement de la coédition perfectionné.

WordPress 3.4 Grant Green : La Personnalisation Des Thèmes

En juin 2012, la version 3.4 voit le jour avec le personnalisateur de thème. Ceci dit, cette 17e version accélère la vitesse de navigation d’une seule traite sans pagination. De surcroît, elle met en place des en-têtes personnalisés et des intégrations Twitter ainsi que des légendes d’images améliorées.

WordPress 3.5 Elvin Jones : Un Mouvement de Téléchargement de Photos Complètement Repensé

Apparue en décembre 2012, la version 3.5 comporte un thème par défaut qui s’appelle Twenty Twelve. Une base solide pour les sites Web et une construction réactive pour les mobiles qui fonctionne à merveille.

Le changement le plus impressionnant dans cette 18e version est la nouvelle façon de télécharger et de créer les galeries. De même, on trouve notamment des styles de tableau de bord actualisés, un nouveau sélecteur de couleurs et un panneau d’administration modifié.

WordPress 3.6 Oscar Peterson : Nouveau Thème Twenty Thirteen

En août 2013, la version 3.6 apparaît au monde. Celle-ci comporte un nouveau thème inspiré de l’art moderne au plein centre du blog.

Par ailleurs, elle est composée d’un système de révisions remaniées, d’un verrouillage des publications et d’une sauvegarde automatique des données.

Qui plus est, elle prend en charge les intégrations audios et vidéos natives et améliore les intégrations à l’aide de Spotify, SoundCloud et Rdio.

WordPress 3.7 Count Basie : Nouveau Processus de Développement Plugin-First

Sortie en octobre 2013, la version 3.7 présente plusieurs améliorations, notamment en matière de sécurité. Entre autres, celle-ci comporte une mise à jour plus sécurisée et des recommandations de mot de passe plus complexes.

De plus, elle dispose d’un support global plus performant. Plus précisément, cette dernière traduit plus vite et plus efficacement. Et elle installe automatiquement les fichiers de langue adéquats et leur mise à jour.

WordPress 3.8 Charlie Parker : L’Innovateur be-bop

Lancée en décembre 2013, cette nouvelle version présente un design moderne et un look original sur la totalité du tableau de bord d’administration. Celle-ci s’adapte à chaque appareil et fournit une haute définition à haute vitesse.

Elle gère également les thèmes de manière plus raffinée, notamment grâce au nouvel écran de thèmes qui donne la capacité de consulter les thèmes facilement.

Aussi, la gestion des widgets s’avère plus simple dans la mesure où les développeurs ont rationalisé l’écran des widgets. Utilisant par défaut le thème Twenty Fourteen, la version 3.8 vous permet de changer votre blog en un sublime magazine.

WordPress 3.9 Jimmy Smith : Une Capacité de Montage Multimédia Plus Aisée

Disponible depuis avril 2014, la version 3.9 améliore l’édition visuelle et rend ainsi la prise en charge mobile plus simple, plus rapide et plus accessible.

De plus, elle facilite la modification et le téléchargement des images, avec un système de glisser-déposer depuis le bureau vers l’éditeur.

WordPress 4.0 Benny Goodman : Une Écriture et Une Édition Plus Fluides

Apparue en septembre 2014, la version 4.0 permet de gérer les médias avec plus de raffinement en explorant les téléchargements dans une grille élégante et longue.

De surcroît, elle dispose de plusieurs nouvelles intégrations simplifiées qui optimisent l’expérience visuelle. En effet, l’éditeur montre un réel aperçu du contenu que vous intégrez, que ce soient des vidéos, des listes de lecture ou des discussions.

Ceci dit, l’écriture et l’édition deviennent plus performantes dans la mesure où l’éditeur évolue en même temps que vous rédigez. Donc, ce dernier s’harmonise avec votre contenu et vous laisse tous les outils de formatage à portée de main.

WordPress 4.1 Dinah Washington : Le Nouveau Thème Twenty Fifteen

En décembre 2014, la version 4.1 fait surface avec un nouveau thème par défaut Twenty Fifteen qui offre plus de clarté. Or, celle-ci intègre le mode d’écriture sans distraction qui permet de se concentrer seulement sur votre contenu.

WordPress 4.2 Bud Powell : Une Communication à l’Échelle Mondiale

Arrivée en avril 2015, la version 4.2 simplifie et accélère la vitesse de partage du contenu. Peu importe la langue utilisée, elle améliore l’écriture en intégrant de nombreux nouveaux caractères ainsi que des émojis. Par ailleurs, elle dispose d’un Customizer servant à choisir le thème le plus adapté à votre contenu.

WordPress 4.3 Billie Holiday : Une Personnalisation du Site Internet

En août 2015, la version 4.3 voit le jour et donne la possibilité à l’utilisateur de personnaliser son site internet. Dans le Customizer, ce dernier peut créer son menu, le mettre à jour et le mettre en ligne tout en le consultant en direct via le personnalisateur.

WordPress 4.4 Clifford Brown : Un Nouveau Thème Twenty Sixteen

Lancée en décembre 2015, la version 4.4 dispose d’un nouveau thème par défaut Twenty Sixteen. Désormais, le site internet de l’utilisateur devient mieux connecté et plus responsive.

En effet, cette version affiche les tailles d’image adéquates pour chaque appareil de manière plus subtile. Le thème ajuste parfaitement les images avec les écrans de chaque appareil de façon automatique.

Ceci étant, l’intégration des publications peut être effectuée sur plusieurs sites WordPress. Pour ce faire, il suffit d’insérer les URLs dans l’éditeur et de les prévisualiser instantanément.

WordPress 4.5 Coleman Hawkins : Amélioration de l’Édition et de la Personnalisation

Disponible depuis avril 2016, la version 4.5 intègre le custom logo qui permet d’insérer le logo de l’entreprise sur le site Web.

De plus, l’utilisateur a la possibilité de prévisualiser sur toutes les résolutions d’écrans pour s’assurer que son site internet est impeccable.

En outre, ce dernier a la capacité d’ajouter un lien interne vers son contenu tout en restant sur son interface d’écriture.

WordPress 4.6 Park Frederick Pepper : Une Concentration Sur Votre Travail Optimale

La version 4.6 sort en août 2016 et propose des améliorations au niveau de l’éditeur, notamment la récupération de contenu et la vérification de liens en ligne.

Par ailleurs, elle fournit des mises à jour rationalisées qui rendent l’utilisateur plus à l’aise. Par exemple, ce dernier peut mettre à jour, installer et supprimer ses extensions et ses thèmes sur la même page.

WordPress 4.7 Sarah « Sassy » Vaughan : Une Configuration du Site Personnalisée

En décembre 2016, la version 4.7 présente le nouveau thème par défaut Twenty Seventeen. Ce dernier se focalise sur les sites e-commerce. L’utilisateur peut personnaliser sa page d’accueil et dispose de plusieurs sections.

Celui-ci a aussi la capacité de configurer son site comme bon lui semble via des widgets, un logo, une navigation, des menus sociaux, un choix de couleurs, plusieurs langues, du CSS personnalisé, etc.

WordPress 4.8 William John « Bill » Evans : Représentation Optimale de Votre Marque

Sortie en juin 2017, la version 4.8 s’avère être plus intuitive. Certes, les mises à jour sont adaptées aux besoins des différents utilisateurs.

Désormais, les liens fonctionnent mieux et de nouveaux widgets multimédias font leur apparition au niveau de l’image, de l’audio et de la vidéo.

WordPress 4.9 Billy Tipton : Correction Des Erreurs de Codage et Amélioration du Customizer

Arrivée en novembre 2017, la version 4.9 parfait le codage et la sécurité, via le vérificateur d’erreur, le sandbox et l’avertisseur de danger potentiel.

En outre, celle-ci optimise le personnalisateur, avec notamment des brouillons de conception, un système de planification et de verrouillage et des liens d’aperçu. De plus, elle soigne la conception du site et ajoute de nouveaux widgets.

WordPress 5.0 Bebo : Un Nouvel Éditeur Plus Flexible

En décembre 2018, la version 5.0 entre en scène avec un nouvel éditeur basé sur des blocs. En effet, celui-ci procure une meilleure expérience d’édition et affiche le contenu avec plus d’aisance lors de la construction du site.

Ceci étant dit, cette nouvelle version dispose d’un nouveau thème par défaut Twenty Nineteen dédié à l’éditeur de blocs. Ce dernier met en avant des styles personnalisés, un agencement sobre et organisé ainsi qu’une conception adaptée à tous les types de sites.

WordPress 5.1 Betty Carter : La Bonne Santé du Site

En février 2019, la version 5.1 sort et se concentre sur le développement des performances générales de l’éditeur. Or, celle-ci contient des outils indispensables pour les développeurs de site et les administrateurs qui rendent ce CMS plus performant, plus sécurisé et plus rapide.

Elle marquera donc le début du « site health ». Effectivement, les fonctionnalités de santé du site émettent des avis aux administrateurs utilisant des versions obsolètes de PHP. Plus particulièrement, si une extension est périmée et incompatible avec le site de l’utilisateur, son installation ne pourra pas aboutir. Bien entendu, les performances du nouvel éditeur de blocs apparu lors de la version 5.0 ne cessent d’augmenter.

WordPress 5.2 Jaco Pastorius : La Sécurisation du Site et la Correction Des Problèmes

Lancée en mai 2019, la version 5.2 contient des outils de correction et sécurisation du site plus solides. Ainsi, elle est en mesure de déterminer et de résoudre les soucis de configuration ainsi que les anomalies dangereuses avec plus d’efficacité. Autrement dit, celle-ci permet aux administrateurs de mieux gérer les erreurs fatales ou le dit « écran blanc de la mort ».

Elle offre, par ailleurs, une solution permettant de stopper les extensions ou les thèmes qui génèrent ces erreurs à travers un mode de récupération. De même, le site health de cette version propose deux nouvelles pages pour obtenir un meilleur bilan de santé du site.

Enfin, cette version apporte de nouvelles mises à jour, des nouvelles icônes et des vérifications automatiques pour déterminer la compatibilité des plugins.

WordPress 5.3 Rahsaan Roland Kirk : Le Thème Twenty Twenty

En novembre 2019, la version 5.3 pointe le bout de son nez avec le nouveau thème par défaut Twenty Twenty qui élargit et épure l’éditeur de blocs.

En effet, celle-ci dispose d’interactions plus simplifiées et d’une utilisation plus pratique, avec l’introduction de plus de 150 nouvelles fonctionnalités.

De surcroît, cette version fournit plusieurs nouvelles améliorations, comme la vérification de l’e-mail de l’administrateur, la rotation d’image automatique et l’amélioration des identifications des problèmes « Health Check ».

WordPress 5.4 Nat Adderley : Des Fonctionnalités Dans l’Éditeur de Blocs Plus Nombreuses et Meilleures

La version 5.4 fait surface le 31 mars 2020 avec des pages plus vivantes que jamais. De plus, elle détient des moyens plus simples de travailler, une esthétique plus épurée et une vitesse plus optimale.

Vraisemblablement, cette version est dotée de nouveaux et meilleurs blocs. Elle dispose aussi d’une interface d’administration plus accessible, d’une navigation plus fluide et d’une tabulation plus abordable.

 

Les Fonctionnalités de WordPress

Distribué suivant les conditions de la licence GNU GPL, WordPress fait appel à d’innombrables fonctionnalités pour concevoir et gérer diverses sortes de sites Web. Plus précisément, ce logiciel permet de créer notamment des sites vitrines, des sites e-commerce, des blogs, des sites applicatifs et des portfolios. De plus, celui-ci sert de socle au service multisite wordpress.com qui accueille des millions de sites internet.

Or, ce remarquable CMS aux fonctionnalités simples et efficaces s’avère facile pour les utilisateurs et flexible pour les développeurs sous le capot. Ci-dessous, vous trouverez plusieurs fonctionnalités natives de WordPress.

Toutefois, des milliers d’extensions peuvent changer infiniment ces dernières afin d’accroître ses performances. Par ailleurs, les développeurs ont la capacité de contrôler complètement ce logiciel libre en modifiant ou allongeant son code à volonté. Ainsi, ces derniers sont en mesure de contrôler complètement celui-ci sans payer aucun frais de licence, que ce soit pour des projets commercialisés ou autres.

Quelques Fonctionnalités Natives Pour Les Utilisateurs

Connu pour ses fonctionnalités incommensurables, WordPress permet aux utilisateurs débutants ou confirmés de créer et de personnaliser plusieurs types de sites internet. Voici les fonctionnalités de base de ce CMS mises en place pour faciliter l’expérience de publication de tout un chacun.

  • La Gestion de Contenu

En tant que CMS, WordPress a pour fonctionnalité de base la capacité de gérer du contenu. En d’autres mots, celui-ci a la possibilité de publier, modifier, supprimer, organiser, catégoriser plusieurs sortes de publications, comme des pages et articles.

Pour réaliser la publication du contenu, ce logiciel possède une interface d’édition simple, notamment un éditeur WYSIWYG (What You See Is What You Get). De plus, les rédacteurs peuvent utiliser la bibliothèque de médias. Cette dernière permet d’intégrer différents genres de contenus, tels que les images, les vidéos, les fichiers Word et les PDF.

  • La Modification de l’Apparence du Site Grâce au Thème

De manière générale, WordPress gère nativement les contenus. Mais, le rendu visuel du site peut être modifié. Pour cela, il faut avoir recours à un thème qui va modifier l’aspect du site avec précision.

Il existe des thèmes gratuits, des thèmes payants et des thèmes sur-mesure personnalisés par les développeurs. Peu importe le type de ceux-ci, leur développement s’effectue en HTML, CSS, PHP et Javascript.

Ceci étant, ces derniers figurent dans le dossier wp-content/themes/ issu de l’installation du CMS. En somme, ces thèmes ont pour but de gérer une multitude d’éléments du site, tels que la couleur, la police d’écriture, les menus, les widgets, la compatibilité des écrans des divers appareils et la position des éléments.

  • L’Ajout de Fonctionnalités Par le Biais Des Extensions

Outre l’utilisation des thèmes, WordPress peut disposer de fonctionnalités supplémentaires à travers les extensions. En effet, plus de 57 000 extensions gratuites présentes sur le site officiel fonctionnent avec ce logiciel. À cela s’ajoutent les extensions payantes qui sont innombrables.

Ceci dit, ces extensions animent ce CMS et lui donnent une grande puissance. Ainsi, ce dernier est en mesure d’offrir des réponses à quasiment toutes les demandes. Par exemple, il peut mettre en place un formulaire de contact, concevoir un slider, insérer une newsletter et sécuriser le site.

  • La Gestion Des Utilisateurs

Pour déterminer qui va utiliser le site, WordPress propose la création de comptes. De ce fait, chaque utilisateur disposera de son compte avec l’obtention de tous les droits ou de droits limités en fonction de son usage.

  • La Création de Toutes Sortes de Sites Web

Faisant preuve d’une grande flexibilité, WordPress vous donne la capacité de créer n’importe quel genre de site internet. Une large gamme de choix s’offre à vous, que vous désiriez concevoir un blog, un site internet personnel, une boutique en ligne, un magazine, un site gouvernemental, un portfolio professionnel, un site internet d’actualités, etc.

Quelques Fonctionnalités Supplémentaires Pour Les Développeurs

En plus de ces concepts de base, WordPress se révèle être tel une véritable caisse à outils. En d’autres termes, les développeurs peuvent élargir et perfectionner ce logiciel à l’aide de nombreuses fonctionnalités. Ainsi, ces derniers vont pouvoir développer tous les genres de sites Web en toute facilité.

  • Les Nombreuses API de WordPress

Tout d’abord, WordPress dispose d’API intégrées initialement dans le cœur du logiciel. Destinée au public, cette partie de programme informatique a pour rôle de gérer les données. Il existe de nombreuses API. Chacune d’entre elle possède une fonction précise. Pour l’envoi, la modification et la réception de données au format JSON, le développeur devra utiliser l’API REST, par exemple.

Parmi ces multiples API, on peut citer :

REST API ;

HTTP API ;

Database API ;

Transients API ;

Rewrite API ;

XML-RPC WordPress API.

En somme, le développeur WordPress doit maîtriser ces API pour être en mesure de répondre aux besoins techniques de manière optimale. Autrement dit, ces dernières servent à fabriquer des extensions et à créer des thèmes afin d’étendre les performances de ce CMS. Par ailleurs, celles-ci permettent de construire des applications par le biais de WordPress ou encore concevoir des types de contenus personnalisés, des métadonnées et des taxonomies.

  • La Fonction Multisite de WordPress

Par défaut, WordPress dispose d’une fonction multisite. En d’autres mots, il suffit d’installer WordPress une seule fois pour être capable de se charger de la gestion de plusieurs sites différents. De plus, cela peut s’effectuer facilement, même sur un seul nom de domaine.

De ce fait, le développeur a la possibilité de traiter les utilisateurs, les thèmes, les extensions et les paramètres en se servant d’une interface unique. C’est le cas du site en ligne wordpress.com. En effet, ce dernier permet à des milliers de développeurs de concevoir un site sur leur plateforme.

  • Les Hooks

Le concept de hooks s’avère essentiel dans le cadre de la programmation WordPress. Globalement, ce CMS utilise des hooks d’actions dans le code PHP pour pouvoir fonctionner. À ce niveau, le développeur peut ajouter les fonctions qu’il souhaite.

De plus, celui-ci peut avoir recours à d’autres types de hooks, qui sont les filtres. Ces derniers vont l’aider à changer ou supprimer des données durant leur utilisation.

  • Les Thèmes Enfants

Les thèmes enfants sont également un principe indispensable dans le développement WordPress. Effectivement, ces thèmes qui dépendent d’autres thèmes parents permettent de créer des fichiers prioritaires dans le but de les modifier.

Or, contrairement aux thèmes sur mesure, les thèmes gratuits et les thèmes payants disposent de mises à jour. En cas de modification de fichiers directe dans ces types de thèmes, ces dernières vont effacer totalement chaque changement. Les thèmes enfants sont donc fondamentaux dans la mesure où ils permettent de personnaliser un site, sans perdre les mises à jour du thème parent.

 

Les Différents Types de Sites WordPress

En constante progression, WordPress est un logiciel qui propulse actuellement plus de 35 % des sites internet à travers le monde. Blogs, sites vitrines, sites e-commerce, marketplaces, applications… assurément, tout est réalisable avec ce fantastique logiciel.

Avec cet outil formidable, vous pouvez donc créer plusieurs types de sites internet sans avoir à maîtriser le codage ou la programmation.

Un Blog Personnel

Vous voulez faire découvrir votre entreprise, vos projets ou encore vos passions. Le blog personnel dispose de thèmes efficaces dans lesquels vous avez la possibilité d’intégrer notamment des articles, des citations, des images, des vidéos et vos comptes sur les réseaux sociaux.

Un Site Vitrine Professionnel

À travers un site vitrine, vous pouvez facilement faire connaître votre société, les différents services que vous proposez, vos portfolios ainsi que vos clients. Grâce à l’ajout des fonctionnalités, celui-ci est en mesure d’évoluer en même temps que votre entreprise. En effet, un site vitrine se transformer en une boutique en ligne, en cas de vente de produits par exemple.

Un Site e-Commerce

Par le biais de l’extension WooCommerce, WordPress permet de créer un site e-commerce. Ceci dit, il faut ajouter d’autres extensions pour obtenir un fonctionnement plus optimal.

Un Site e-Learning

Pour créer un site e-learning, il suffit généralement d’opter pour un thème et d’avoir recours à WooCommerce. Effectivement, le thème e-learning sert à traiter les détails administratifs de la formation, comme l’inscription, le suivi des cours, les exercices et l’accès au forum privé. Quant à WooCommerce, celui-ci a pour rôle de gérer les aspects commerciaux de l’institut, tels que la souscription aux abonnements et l’achat du contenu de la formation.

Une Marketplace

Tout comme Magento ou Prestashop, WordPress propose la création d’une place de marché. Pour ce faire, celui-ci met à disposition des thèmes adaptés aux produits physiques et aux produits virtuels.

Un Annuaire

Qu’ils soient payants ou gratuits, différents types d’annuaires sont réalisables sous WordPress. Pour cela, il convient de mettre la main sur une niche et de choisir le thème conforme à celle-ci. Le site peut proposer notamment un annuaire de professionnels, de commerçants, de formation en ligne ou de sites internet.

Un Site de Petites Annonces

À l’image de Leboncoin et Vivastreet, WordPress donne l’opportunité à ses utilisateurs de concevoir un site de petites annonces. Celui-ci fournit des thèmes conçus spécialement pour ce type de projet. Les fonctionnalités présentes permettent généralement de déposer des annonces gratuites ou payantes et d’insérer les photos des produits.

Un Site d’Offres d’Emploi

WordPress possède de nombreux thèmes destinés à la création de sites d’offres d’emploi. Ainsi, ces derniers mettent en place une plateforme où sont prises en charge les annonces des employeurs ainsi que les candidatures des postulants.

Un Site Associatif

Peu importe le genre d’association, le gérant ou les membres peuvent créer un site avec un processus bien organisé. En effet, WordPress dispose d’une multitude de bons thèmes dédiés à ce genre d’organisation. L’association humanitaire, culturelle ou encore sportive pourra facilement recevoir des dons, des contributions ou des cotisations via PayPal.

Un Site d’Enchères

À l’instar de Ebay, WordPress a tendance à proposer la création de site d’enchères. Après avoir trouvé une niche dans un secteur défini, il suffit d’opter pour un thème conforme avec le business. Une fois le site construit, le gérant peut exiger une commission sur chaque objet mis aux enchères disponible.

Un Site de Bons de Réductions

Après l’installation du thème adéquat, WordPress se révèle être excellent pour créer et gérer un site de bons de réductions. Or, il convient de trouver une bonne idée de business qui n’est pas trop courante pour obtenir de meilleurs résultats.

Un Site de Documentation

WordPress est doté de plusieurs thèmes réservés au lancement d’un site de documentation. De ce fait, celui-ci offre différentes options, comme des informations liées à un produit, des renseignements sur un service, le regroupement de connaissance de culture générale, une plateforme de type Wikipédia, etc.

Un Site de Type Comparateur de Prix

WordPress permet également de concevoir un comparateur de prix. Les commerçants peuvent exposer leurs produits ou services en ligne à travers cette plateforme. Quant aux visiteurs, ceux-ci ont la possibilité de consulter les produits et services disponibles via un système de tri par prix. La rémunération du gérant du site s’effectue principalement au coût par clic.

Un Site d’Avis

Nous vivons à une époque où la recommandation sociale est devenue indispensable pour la réussite d’un e-commerce. Heureusement, WordPress contient aussi des thèmes spécifiques pour réaliser un site de notations, et ce pour presque n’importe quel type de produit ou service. De manière générale, le gérant fructifie les gains de son site via de la publicité ou de l’affiliation.

Un Site de Questions / Réponses

Tout le monde connaît le site Yahoo questions / réponses. Et bien, avec WordPress, ce genre de site est réalisable via un choix de thèmes particuliers. Pour réussir ce genre de projet, il faut d’abord choisir un secteur précis, construire un réseau et monétiser le site par le biais de différentes techniques de marketing.

Un site de Communauté en Ligne

Pour créer une communauté en ligne, WordPress propose des thèmes munis de BuddyPress et BBPress. Ainsi, ce logiciel favorise la gestion du site, avec notamment la mise en place de groupes et de forums. À travers cette interface, les utilisateurs pourront devenir amis et auront la capacité de communiquer en privé.

Al hamdouliLlah, on a fait le tour de ce sublime CMS qu’est WordPress. Cependant, comme vous avez pu le voir, ce dernier ne cesse d’évoluer au fil des jours, des semaines, des mois et des années. Restez donc connectés avec nous pour suivre les nouveautés de ce magnifique logiciel et en apprendre toujours un peu plus.

Si cet article t’a été utile, n’hésite pas à le partager à un maximum de personnes concernées ! Merci d’avance 👍🏼

Les Clés du E-commerce - WP4Muslim

Formation Gratuite "Les Clés du E-commerce"

J’offre une formation gratuite à toute personne désirant se lancer dans le e-commerce afin d’apprendre les bases pour bien se lancer et trouver le bon produit à vendre inchaa’Allah. Pour en bénéficier, inscris ton prénom et ton email et je t’envoi les accès sur le champs inchaa’Allah.

Partage cet article avec ceux pour qui il pourrait être bénéfique

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

 

Retour haut de page

Quels Métiers du Web pour la oumma en 2023 ?

Visio conférence gratuite

AU PROGRAMME :

Pourquoi travailler sur internet ?
Les métiers les plus demandés
Une des meilleures opportunités
La solution inédite